Biographies, par Mezexcuses Lehp'lusinczer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Biographies, par Mezexcuses Lehp'lusinczer

Message  Mezexcuses Lehp'lusinczer le Jeu 14 Juil - 7:50

Mezexcuses flânait à son habitude au milieu des étagères de la grande bibliothèque d'Amakna, qu'il jugeait plus vide que la prestigieuse bibliothèque de Bonta, quoique moins littéralement moins centrée. Une rangée lui sembla plus vide que ses voisines. Sur une plaque de métal dorée et nettement abimée par le temps, on pouvait lire "Présentation". Le jeune Pandawa consulta les quelques livres en place puis, après un bref doute, y plaça la biographie qu'un artiste inconnu avait publié à son égard, et qu'il gardait toujours sur lui. Certes, elle n'était pas très récente et plus du tout à jour mais elle constituait une époque de sa vie. Quoi de mieux pour remplir cette section ?! Cependant, il savait que ces informations seules pourraient induire en erreur c'est pour cela qu'à son habitude, il prononça la fidèle incantation qu'une de ses relations chez les mages de Bonta lui avait apprise. Aussitôt, une plume et un parchemin surgirent de la sacoche blanchâtre. La plume vibrante de Kwakwa se mit d'ailleurs à remplir le parchemin, tout deux flottant légèrement sous le nez de Mezexcuses, sous la dictée de ce dernier.

Consulter:
[ Animation qui peut être un peu longue à charger | Tournez les pages à l'aide de votre curseur. ]

" Auteur : Inconnu.
Date de publication : 21 Flovor 640.
Lieu de publication : Bonta uniquement.


Cet ouvrage relate mon histoire, celle de Mezexcuses, Lehp'lusinczer de mon nom. Je suis un politicien de la cité de Bonta n'ayant pas pour but le pouvoir mais la découverte.
J'ai été proclamé Chancelier du Gouvernement de Bonta provisoirement il y a quelques temps. Place que j'occupe actuellement dans l'armée de l'Aurore Blanche, toujours au service de Bonta. Mes principaux intérêts sont la lecture et les débats. Certaines mauvaises langues diront que je m'oppose aux Tempêtes Pourpres, un consulat Brâkmarien mais ce ne sont que rumeurs. Mon principal ennemi est Brâkmar, sa cité, ses idéaux. Le Consulat n'est là que pour le représenter, et je me plais à penser que nous travaillons ensemble dans l'adversité.

L'Aurore Blanche est indépendante du Conseil de Bonta. Elle agit selon la volonté du peuple et ses propres idéaux. Elle n'est sûrement pas à la solde d'Amayiro, et c'est certainement là où elle triomphera, là où le Conseil aura échoué.

Mon passé, je n'en ai pas, ou peu selon les points de vue. J'ai consacré l'aquarelle avec laquelle j'écris ces annotations à mes activités, et je n'en divergerai pas.

Je vous ai décris ce à quoi était opposée l'Aurore Blanche et ce qu'elle n'était pas. Mais qu'est-elle réellement ? Un regroupement d'indépendants citoyens Bontariens qui forment une défense supplémentaire à la ville. Elle regroupe des départements martiaux comme politiques, et la place que je dois occuper dans ces derniers est celle de l'expérience parlementaire.

Enfin, je dirais que je ne crois en aucune entité autre que celles que j'observe chaque jour, et qu'en conclusion, ma vie se résumera à un dévouement pour la cité blanche. "
avatar
Mezexcuses Lehp'lusinczer

Messages : 1
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum